Les Galeries Harrison

Le Centre de commerce mondial de Montréal présente une qualité d’architecture peu commune. À l’est de l’ensemble immobilier se trouve l’hôtel Intercontinental qui est juxtaposé à la ruelle et à son atrium. Les deux locaux, destinés à devenir les galeries Harrison, étaient éloignés l’un de l’autre mais reliés aux espaces élégants de l’hôtel avec leur ambiance de musée, qui leur auraient servi de foyer commun.

Le design faisait appel à une géométrie hautement articulée; le contraste entre les nouveaux murs blancs et les surfaces de béton existantes était à la base d’une identité saisissante. Les caractéristiques sculpturales du concept établissaient immanquablement la fusion visuelle de deux espaces physiquement distincts : la galerie longue et basse du rez-de-chaussée et la galerie haute et cubique du niveau de la rue Saint-Jacques.